Les grands hommes

1

28 septembre 2012 par olivier mavré

Au moins, au temps d’avant, ils savaient bien mourir.
Tous ces grands imbéciles avec leurs beaux sourires.
Ces héros des vieux jours, l’air heureux, tout vantards,
tous habillés de noirs et de grands étendards.

Déjà morts dans leurs têtes, habités par des voix,
les idéologies des morts d’autrefois.
Ils avançaient sans peurs, vers les pieux, les canons,
ne pensant qu’à la gloire des braves, au panthéon.

Bien sûr, Ils ont crevés trop tôt pour leur patrie,
mais ils nous ont légué leurs idées en débris.
Nous reprendrons sans doute leur grande infamie,
en dignes héritiers de leur mythomanie.

Une réflexion sur “Les grands hommes

  1. A. Bonois dit :

    Il reste le devoir de mémoire…
    Merci beaucoup Olivier.

    (Il est très difficile de laisser un commentaire et l’option « membre de worpress » est manquante, il faudrait peut-être revoir la configuation relative à cette partie)
    Amitié
    A. Bonois

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et recevoir des notifications de nouveaux articles par mail.

%d blogueurs aiment cette page :